Le parc terre-neuvien de Beaumont-Hamel offre une vision émouvante et réaliste de la guerre de position lors du premier conflit mondial grâce à un réseau de tranchées admirablement bien conservé. Le parc s’étend sur 39 hectares et fut inauguré en 1925. Il rend hommage aux soldats de Terre-Neuve, une province du Canada. Le 1er juillet 1916, date du début de la bataille de la Somme, dans ce lieu près de huit cent Terre-Neuviens du 1st Newfoundland Regiment s’élancèrent à l’assaut des lignes ennemies. Seuls soixante-huit hommes parvinrent à retourner dans leur ligne de départ 30 minutes plus tard.

Aujourd’hui, le champ de bataille est “resté en état”. Après-guerre, le gouvernement de Terre-Neuve acheta le terrain pour y implanter un mémorial en l’honneur de tous ces hommes. Ce parc est ouvert tous les jours et la visite est gratuite.

Au cœur de ce mémorial se dresse un grand caribou de bronze (l’emblème du Royal Newfoundland Regiment). Son regard défiant fixé pour toujours vers ses anciens ennemis, le caribou surveille les champs qui conservent toujours en leur sein de nombreux soldats sans sépulture finale connue.

Aussi, après être passé par l’arbre du danger (cf photo), ainsi nommé parce que situé à un point d’observation particulièrement exposé, on arrive à proximité des lignes allemandes.

Tous les arbres qui entourent ces nécropoles, comme tous ceux qui se trouvent dans ce parc, ont été amenés de Terre-Neuve pour perpétuer le souvenir de tous ces hommes.

Informations supplémentaires

 
 

Vous connaissez cet endroit et vous voulez partager votre expérience et vos impressions ?
Vous souhaitez apporter un complément d'informations ou des corrections ?
Laissez un commentaire ci-dessous afin de partager avec tout le monde !


Logo-blanc-250

Copyright 2020 Traces d'Histoire ©  Tous droits réservés